VTT

Pierre de Froidmont : Quand la motivation et l’envie sont récompensées

Picture by Filip François
Picture by Filip François

            Dans la catégorie des jeunes vététistes prometteurs, je nomme Pierre de Froidmont ! Ce jeune sportif de La Reid a déjà fait ses preuves dans le milieu du VTT et il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Retour sur le parcours (qui est loin d’être terminé) d’un athlète talentueux.

« Quand j’étais petit, je faisais des balades en vélo avec mon grand-père et cela me plaisait déjà. Mais j’ai vraiment découvert le VTT à la suite d’un stage organisé par la maison des jeunes de mon village. Et j’ai directement accroché ! » Voilà donc le point de départ de la passion du Reidois pour le cyclisme ! Directement après, Pierre de Froidmont s’inscrit au club Theutois l’Ardenne Mountain Bike et découvre ses premières compétitions. « Ensuite, je suis allé dans une équipe germanophone à Saint-Vith. Un passage obligé pour progresser et m’orienter entièrement vers la compétition. J’y ai passé trois belles années, riches de rencontres et de nouvelles expériences. » Les bons résultats ne tardent pas et permettent même au jeune vététiste d’intégrer, en parallèle, l’équipe nationale et donc de prendre part à des compétitions de plus haut niveau, cela pendant deux ans.
Cette année, un nouveau palier est franchi car le sportif de 19 ans rejoint l’équipe Mérida Wallonie, structure dans laquelle on retrouve notamment Alice Pirard, Sébastien Carabin ou encore Perrine Devahive. « Ca me permettra de rouler encore plus à l’étranger et de progresser encore grâce à un très bon soutien ! » affirme l’adolescent.

Une belle progression donc ! De quoi débuter une carrière professionnelle ? Peut-être, mais Pierre reste réaliste. « En Belgique, et plus particulièrement en Wallonie, il est très difficile de vivre du vtt ! Ce n’est pas impossible mais cela demande du temps et de la persévérance. Et honnêtement, je n’y pense pas, je profite de chaque opportunité, chaque voyage, chaque rencontre que le vélo peut m’apporter et je verrai bien où cela me mène. » Et ça pourrait mener le jeune étudiant (ndlr : graduat en électromécanique à Seraing) assez loin, au vu de sa motivation et de son envie : « Ce sont les grosses courses qui me motivent le plus, car le niveau est relevé et les circuits sont exigeants. Le fait de planifier l’entrainement avec mon entraineur des mois à l’avance, de travailler dur avec un objectif précis et clair en tête, ça me permet d’être toujours motivé car les objectifs ne manquent pas ! L’entrainement m’intéresse beaucoup ! »

Et évidemment, lorsque l’entrainement paie, la motivation ne cesse de grandir ! La plus belle récompense de Pierre reste sans aucun doute son maillot de champion de Belgique, décroché l’année passée chez les juniors. « J’avais cette course en tête depuis longtemps, je l’avais très bien préparée, j’avais vraiment envie de ce maillot ! Et ce jour-là, tout s’est passé comme je l’avais espéré ! Cela fait vraiment du bien d’être récompensé après l’entrainement et l’énergie consacrés à la préparation de la course. C’est bien d’avoir un objectif et de le réaliser, même si ça ne peut pas toujours être le cas ; c’est la beauté du sport ! J’ai pu profiter de ce maillot tricolore durant la 2ème partie de la saison et c’était à chaque fois une fierté de le porter ! »

Une chose est sûre, Pierre de Froidmont ne va pas ranger son vélo de sitôt ! Même si les difficultés augmentent au fur et à mesure de son ascension dans le monde du VTT, le jeune sportif continue à prendre du plaisir sur son vélo et garde une pleine motivation afin d’acquérir un maximum d’expérience. On ne devra sûrement pas attendre longtemps avant de voir le vététiste grimper à nouveau sur un podium …

A propos de l'auteur

Adélie Reginster

Ajouter un commentaire

Click ici pour commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *