Coureurs Divers

Antoine Demoitié nous a quitté.

Antoine Demoitié 2

«  Cinq hommes, dont Antoine, sont tombés sur une route pourtant assez large. Puis une moto a percuté Antoine…  », déclarait Hilaire Van der Schueren, le directeur sportif de la formation continentale professionnelle.

Sa femme et ses parents se sont rendus au plus vite à l’hôpital de Lille, mais Antoine a succombé dans la nuit de dimanche à lundi…

La Gendarmerie Française (l’accident s’est passé sur le territoire Français) est chargé de l’enquête pour déterminer les circonstances exactes de l’accident et les responsabilités éventuelles.

 

Le Nandrinois Antoine Demoitié participait à la 2e course World Tour de sa carrière quand l’accident est arrivé.
Il avait 25 ans et avait fait son apprentissage à UC Seraing sous la conduite -entre autre- de Joseph Boulton.

 

Il était passé en Continentale chez  Lotto – Bodysol – Pôle Continental Wallon fin de saison 2010 avant de rejoindre Idemasport – Biowanze pour la saison 2012.
Dès la saison suivante il rejoint l’équipe Wallonie-Bruxelles avant de signer chez Wanty-Groupe Gobert fin d’année 2015.
RIP AD
Une douzaine de victoire depuis qu’il est passé dans la catégorie Espoir dont 6 pendant sa saison chez Idemasport-Biowanze. L’an dernier il avait signé 2 succès : à Wanzele et lors de la 4e étape du Circuit des Ardennes.

Antoine Demoitié rêvait de remporter une classique « Flandrienne ». Une de ces classiques où se sont illustrés ses deux idoles, deux coureurs belges: Tom Boonen et Philippe Gilbert.

La RTBF lui avait consacré un portrait en 2012 : RTBF-séquence ADEPS

 

Edit : Et comme le signal ce matin Marlène Wintgens : « Un champion jusqu’au bout « , Antoine était inscrit comme donneur d’organes et il a aidé ainsi 3 personnes…

 

La rédaction de Grand-Braquet.be présente ses plus sincères condoléances à la famille, amis et à tous les membres de l’équipe Wanty-Groupe Gobert, la volonté, le sourire et la gentillesse d’Antoine resteront gravé dans nos esprits et dans nos coeurs.

A propos de l'auteur

Stéphane Jacob

Ajouter un commentaire

Click ici pour commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *