Elites & Espoirs Route

Antoine Leleu attend une année sereine

Templeuve 212

Parmi les coureurs wallons qui effectuent leur reprise en compétition lors du grand prix de la Marseillaise, le Cominois Antoine Leleu part avec des ambitions mesurées: « J’espère secrètement vivre enfin une saison complète. Depuis trois ans, je suis ralenti par des blessures et je n’ai jamais pu montrer ce dont je suis vraiment capable. En 2015, j’ai failli tout abandonner puis j’ai réalisé une fin de saison correcte avant de me donner une dernière chance de percer au plus haut niveau. Cet investissement, je le dois à mes parents qui me soutiennent totalement, ce qui est indispensable puisque je n’ai plus le Rosetta dont je bénéficiais quand j’étais chez ColorCode et qu’on ne touche rien à ce niveau de la hiérarchie cycliste. »
Antoine poursuivra l’aventure continentale chez Veranclassic-Ago où il fut un der derniers à signer. Geoffrey Coupé, qui lui avait donné sa parole après l’avoir vu à l’attaque lors du grand prix de Wallonie, ne l’a en effet pas laissé tombé. « Je sais que l’encadrement est idéal, que l’équipe n’a rien à envier à certaines structures professionnelles et que le programme est très bon. Par contre, je ne me fixe pas de réel objectif pour la première partie de saison. Je pense plutôt atteindre un pic de forme durant l’été et ensuite bien terminer la saison. »
Un objectif sur le moyen terme que le coureur de 22 voit comme une échéance: « Si je ne passe pas un cap cette saison, il est probable que j’arrêterai de courir à ce niveau en 2017. »

Cet article est :
  • Inintéressant
  • intéressant
  • Indispensable
  • Super
3.5
User Rating: 3.0 (2 votes)
Sending

A propos de l'auteur

Vincent Coppenolle

commentaire

Click ici pour commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *