Coureurs

Arnaud Voss tente l’aventure française

veranclassic-037

Après une saison noire, Arnaud Voss vient d’annoncer qu’il défendra les coureurs de l’équipe de La Roche-sur-Yon Vendée Cyclisme en 2017, l’occasion pour revenir un instant sur une campagne 2016 marquée par deux fractures de la clavicule. « Ce fut tout sauf marrant car au départ, j’étais très ambitieux à l’idée de découvrir le cyclisme continental et les courses professionnelles et au final, je n’ai jamais vraiment pu m’exprimer pleinement. Ma première lourde chute au grand prix de Lillers m’a obligé à passer sur le billard alors que je préparais le Tour du Maroc qui était mon premier gros objectif. Ensuite, même si j’ai pu reprendre en kermesse seize jours après mon opération, j’ai dû retrouver mon niveau en vue du Tour de Wallonie et c’est lors de la deuxième étape au Roeulx que j’ai été fauché par la sorcière en étant une des grosses victimes de la lourdes chutes survenue lors du sprint final alors que j’étais bien parti pour aller chercher un top 10 », explique celui qui portait le maillot Veranclassic-Ago cette saison.
Si le citoyen de Trooz a gardé le moral en continuant à s’aligner en kermesse, il a remis ses ambitions à 2017 mais cet hiver marquera un tournant dans sa jeune carrière: « Ma copine est originaire de Vendée et son cousin roule dans une DN2. De fil en aiguille, il m’a renseigné auprès d’une formation de DN3 qui cherche à progresser et à monter les échelons. Tout s’est arrangé très vite et à côté du vélo, j’aurai un job dans l’équipe puisque je devrai m’occuper de la communication, du suivi des jeunes et du matériel. C’est vraiment une belle opportunité et j’espère passer un hiver tranquille pour pouvoir reprendre en février lors des Plages Vendéennes, le grand rendez-vous de préparation pour les coureurs français. Pour l’heure, je prépare mon déménagement programmé pour fin décembre. »
Un beau défi qui permettra à Arnaud de retrouver également un peu plus de réussite en compétition.

A propos de l'auteur

Vincent Coppenolle

Ajouter un commentaire

Répondez au commentaire ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *