Coureurs

Breyne va rebondir chez Superano-Isorex-Tarteletto

basket-wodecq-082

Alors que le jeu des chaises musicales se poursuit au niveau continental, le Mouscronnois Jonathan Breyne a été officialisé ce lundi dans la formation Superano-Isorex-Tarteletto pour la saison 2017. Un choix étonnant dans la mesure où le coureur Veranclassic-Ago était un moment annoncé chez Wallonie-Bruxelles mais une satisfaction quand même pour celui qui s’est imposé à trois reprises en 2016: « Il n’y a plus beaucoup d’équipes au niveau continental et il faut forcément faire des choix. J’étais déjà en contact avec Superano en août mais j’avais l’espoir d’obtenir un contrat pro. Hélas, j’ai compris il y a quelques jours que je n’étais pas une priorité pour la structure wallonne et j’ai rapidement trouvé un accord avec une des dernières équipes à évoluer au niveau continentale en 2017. »
Un choix qui provoque une certaine incertitude par rapport au programme à venir: « Avec tous les changements annoncés, on ne sait plus vraiment ce qui va se passer et quelles courses je vais pouvoir disputer. Si l’équipe réussit un bon début de saison, elle obtiendra des invitations mais rien n’est encore acquis. Quoi qu’il en soit, je suis content d’avoir pu trouver une structure qui va me permettre de continuer ma carrière dans de bonnes conditions et je les remercie déjà pour la confiance accordée. »
Jonathan espère que 2017 lui permettra de vivre plus de grands moments que lors de la saison écoulée: « Mes objectifs cette année étaient de remporter une kermesse pro, ce que j’ai fait à Borsbeek en mai dernier, et un contre-la-montre, ce qui s’est produit lors du Tour du Brabant Flamand. J’ai aussi levé les bras à Wodecq, une kermesse qui n’est jamais facile mais j’aurais espéré gagner un peu plus souvent qu’en 2015, ce qui n’a pas été possible car j’ai été trop souvent malade. La chance n’était décidément pas au rendez-vous. »
Jonathan Breyne, qui reste le dernier coureur à avoir remporté le championnat de Belgique derrière derny, est sans doute heureux d’apprendre que la RLVB relancera ce championnat en 2017, ce qui pourrait constituer un réel objectif. Pour l’heure, c’est dans le Golfe Persique que le Mouscronnois terminera sa saison puisqu’il s’envolera dans quelques jours pour le Tour du Sharjah en compagnie de Matthias Legley et des Français de Veranclassic-Ago (Flet, Masson, Jules, Leroux). Il disputera aussi l’UAE Cup à Dubai, une épreuve UCI 1.2 qui lui avait bien réussi l’an passé puisqu’il s’y était classé sixième.

A propos de l'auteur

Vincent Coppenolle

Ajouter un commentaire

Répondez au commentaire ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *