Masters Route

Ca bouge au Team Evolution

Alors que la saison arrive dans sa dernière ligne droite, le bilan est déjà très positif du côté du 53/11 Team Evolution Wallonie où on pense déjà à la saison prochaine.

Eric De Decker travaille avec Daniel Laline, Thibault Detandt, David Maniet et Renaud Lechat à la continuité de l’équipe et à son développement avec la possibilité d’intégrer des juniors en 2017: « Deux de nos coureurs vont passer chez les élites et on va intégrer quelques renforts. L’équipe ne devrait pas connaître de départ et on pourra donc aligner une équipe compétitive sur plusieurs fronts. L’important actuellement est de constater qu’un réel esprit se forme dans notre structure avec des coureurs qui travaillent les uns pour les autres. Les résultats sont très positifs, notamment grâce à Frédéric Jacobs, Laurent Hanlet, Julien Dumont, Fred Wilmet, Toni Zaccagnino, Laurent Lerate et Raphaël Roszkiewicz. »

Julien Dumont
Julien Dumont, ici à Lessines

Julien Dumont, qui avait arrêté le vélo pendant sept ans, est une des satisfactions de la saison. Le coureur de Courcelles s’est déjà imposé chez les masters à deux reprises et a réalisé une bonne rentrée chez les élites et espoirs ce mercredi à Lessines où il termine quinzième.

Pour Eric De Decker par contre, la saison est déjà finie: « Le résultat d’une chute le 24 juillet lors du sprint à Brugelette au terme d’une épreuve EDH où j’étais parti pour décrocher mon quatorzième succès de la saison. La clavicule est fracturée et je regrette surtout de ne pas avoir pu battre mon record de victoires qui était de quinze succès en 2015. »

Un autre coureur de l’équipe, Pierre Pinna, est actuellement dans une situation bien plus grave puisqu’après une collision avec… un véhicule de police dans une épreuve de village début juillet à Hérinnes, il s’est retrouvé en clinique pendant plus d’un mois: « On espère e qu’il pourra très vite remarcher normalement et même remonter sur le vélo. Tout le monde dans l’équipe pense fort à lui. »

L’avenir du club, c’est aussi une amélioration du calendrier des courses en Wallonie: « La catégorie des amateurs-masters draine de plus en plus de monde et je pense qu’il faudrait à terme avoir plus d’épreuves de type Open. La présence des équipes continentales chez les élites reste un grand problème. Les masters peuvent rivaliser avec les élites mais pas avec des continentales qui reviennent de courses avec les pros ou de stages. En général, on constate que le niveau chez les masters est très correct puisque des Masters gagnent régulièrement en Open. L’avenir du cyclisme amateur wallon passe par ces courses où on retrouve des gens qui roulent par amour du vélo et qui ont un bon niveau. On ne cherche pas à avoir de trop gros pelotons trop nombreux mais il faut éviter de voir les courses se dépeupler car 25 coureurs au départ, ce n’est gai pour personne. »

Tags

A propos de l'auteur

Vincent Coppenolle

Ajouter un commentaire

Répondez au commentaire ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *