Elites & Espoirs Route

Jérémy Burton, des jambes et des idées

Une septantaine de coureurs disputait samedi l’épreuve Open de Leuze-en-Hainaut. Jérémy Burton était un de sept élites et espoirs au départ. Le coureur de Belvaux, après animé la première partie de l’épreuve dans un groupe de quatre, s’est imposé au sprint devant son copain Gaëtan Marion, le seul à l’accompagner dans les vingt derniers kilomètres de course. « Je la voulais vraiment, pas seulement pour fêter la récente naissance de mon fils mais aussi pour marquer le coup au challenge Grand-Braquet qui est devenu un réel objectif même si je sais qu’un mec comme Michaël Blanchy peut vite revenir mais aussi que les Flandriens Motte et Desmecht vont prendre beaucoup de points à Perbais, Lessines et Ellezelles. »

Reste que Jérémy Burton a laissé une forte impression avant de disputer ce mardi le critérium de Rochefort, ce qui pourrait être une de ses dernières sorties.

Celui qui reste un des derniers Wallons à se battre chez les élites sans contrat plaide d’ailleurs pour une nouvelle évaluation du système de catégories: « La solution idéale serait de créer un classement national qui serait très simple à mettre en place. Chaque coureur disposerait d’une licence avec un code-barres facile à scanner. Les points seraient le prix à l’issue de chaque course. Il suffirait de scanner sa licence pour récupérer son prix. Tous les coureurs peuvent rouler les kermesses élites sans contrat (120km). Les coureurs au-delà de 500e place pourraient rouler en Open (100km), ceux au-delà de la 1000e place pourraient aussi rouler en amateurs-masters (80 km) et ceux au-delà de la 1500e place rouleraient en masters B (60km). »

Un système sans doute perfectible mais qui aurait le mérite de faire bouger les choses et d’attirer un nouveau public. Puisse la FCWB s’inspirer de cette idée pour prouver qu’elle s’intéresse encore au cyclisme amateur….

Le top 10 à Leuze: 1. Jérémy Burton (Belvaux), les 77 km en 1 heure 57 ; 2. Gaëtan marion ; 3. Laurent Hanlet, à 25 » ; 4. Julien Dumont ; 5. Jordan Roeland ; 6. Christophe Lambert ; 7. Sébastien Lissoir ; 8. Pieter Vande Kerckhove ; 9. Nicolas Toubeau ; 10. Cyril Blangenois.

Erwin Bollen remporte la catégorie B, Patrick Jacobs la catégorie C.

A propos de l'auteur

Vincent Coppenolle

Ajouter un commentaire

Répondez au commentaire ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *