Votre mot de passe vous sera envoyé.

Fort offensif sur le grand prix Aflred Gadenne, Jonas Castrique espère bientôt trouver l’ouverture.

Le début de saison de Jonas Castrique laisse pour le moment un sentiment mitigé au coureur ploegsteertois qui, en cinq courses, n’a pas fait preuve d’une grande régularité. « J’ai terminé troisième lors de l’ouverture à Izegem avant d’être plutôt malheureux à Gand-Staden. J’ai ensuite décroché un top 10 à la Vlaamse Pijl où je remplaçais un équipier en dernière minute avant d’abandonner en kermesse. Avec deux bonnes prestations et deux autres plus décevantes, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en m’alignant à Dottignies. »

le coureur de Lotto-Soudal U23 s’est pourtant rassuré puisqu’il s’est retrouvé dans le bon coup parti dans la première heure de course: « L’équipe était bien représentée et j’ai fait ma part de boulot. Ensuite, c’était une course de guerriers et il fallait un peu de chance pour pouvoir émerger. Dans l’avant-dernier circuit local, alors que cinq hommes étaient aux commandes, je suis revenu avec Jens Vandenbogaerde mais tout est finalement rentré dans l’ordre. Mes équipiers Sébastien Grignard et Laurens Huys ont alors pris les choses en main et c’est ce dernier qui a levé les bras au ciel. »

Cette troisième saison chez les espoirs dot être celle de la confirmation pour un coureur qui avait déjà montré chez les jeunes qu’il dispose d’un gros moteur. L’ancien champion de Belgique chez les aspirants 14 ans est en effet libéré de ses obligations scolaires: « Tout du moins, elles sont reportées puisqu’après avoir terminé mes examens en janvier, j’ai pu reporter mon stage final en informatique à l’année prochaine. Je peux donc me consacrer pleinement au vélo. Après un stage en Espagne avec l’équipe et un autre en famille, je pars sur de bonnes bases. J’ai plus de temps pour m’entraîner mais aussi pour prendre le repos nécessaire entre les efforts. »

La bonne condition, Jonas espère désormais l’exploiter pleinement ce vendredi à la Handzame Classic.