Coureurs Pros

Tim Wellens (Lotto-Soudal) parle de ses dix rendez-vous de la saison 2016

IMG_3783

Tim Wellens parle des dix rendez-vous de sa saison 2016. Une saison qu’on lui souhaite fructueuse. Bonne route Tim.

Coureur « toutes saisons « , le plus Liégeois des Limbourgeois entend marquer des points cette saison en affichant régularité et de sérieuses ambitions pendant toute l’année. Décryptage.

Paris-Nice

Une 10° place au classement final comme l’année dernière me comblerait. Cela peu paraître très prudent mais le fait que le Col de la Madone apparaît dans le parcours m’interpelle. Cela me trotte en tête. Ne faudrait-t-il pas aller sur place et m’y entraîner mais cela veut dire faire le déplacement et accumuler de la fatigue !

Milan-San Remo

L’année passée, lors de mon premier Milan-San Remo j’ai terminé 15°. Je me suis donc bien comporté sur ce genre d’épreuve de 300 km et, lors de l’élaboration de mon programme de courses 2016, j’ai proposé à ma direction d’y participer à nouveau cette année. D’abord sans trop de succès puis, à mon grand étonnement, on m’a répondu que ce serait peut être une bonne idée de prendre le départ et de m’épargner pour accompagner la dernière attaque dans la montée du Poggio.

Liège-Bastogne-Liège

Du trio Amstel, la Flèche Wallonne et Liège Bastogne, c’est cette dernière épreuve qui m’intéresse le plus. La Doyenne reste pour moi un monument. Je pense pouvoir dire que gagner une de ces épreuves serait une possibilité car j’ai terminé 4° au Tour de Lombardie et gagné le Grand Prix de Montréal qui sont quand même des épreuves aussi difficiles. J’ai aussi des affinités pour la Flèche Wallonne du fait que je suis propriétaire depuis peu d’un terrain à bâtir qui se trouve à proximité de la côte de Cherave, l’avant-dernière difficulté avant le Mur de Huy…

Giro d’Italia

Je prends le départ avec la même ambition : une victoire d’étape. Lors de ma dernière participation, j’ai été très près de concrétiser cet objectif à deux reprises. Cette fois je veux y arriver car viser une place au classement me semble prématuré. Celui qui ambitionne un classement général doit renoncer à certaine chose par exemple une victoire d’étape, ce que je privilégie pour le moment.

Championnat de Belgique au Lac de l’Eau d’Heure

Il y a 3 raisons qui me poussent à pointer  le 26 juin, date du Championnat de Belgique au Lac de l’Eau d’Heure.

La première: j’aurai le Giro dans les jambes et j’ai remarqué, les années précédentes, que ma condition était au top après un grand tour.

La deuxième: L’équipe ne manque pas de potentiel et je peux compter sur 20 équipiers.

La troisième: compte tenu que la course se déroule à un jet de pierre de la maison paternelle de ma copine Sophie, je roule pratiquement sur mes routes d’entraînement que je connais les yeux fermés. Le parcours et le petit Poggio n’auront donc aucun secret pour moi.

Jeux olympiques (épreuve sur route) à Rio

Pour un coureur, les Jeux Olympiques ne représentent pas grand-chose mais bien pour un sportif . Cet événement ne se déroule que tous les 4 ans et surtout , le parcours présente des difficultés qui me permettront d’utiliser mes qualités de grimpeur. Voilà pourquoi j’espère pouvoir faire partie de la sélection belge. Bien sûr, certains diront que le parcours est trop dur pour les Belges mais si je suis en forme, je suis certain de pouvoir y briller

Grand Prix Tim Wellens

A cause des Jeux olympiques la date de ce Grand Prix est retardée au 15 août. Cette course à mon nom me tient très à cœur car nous n’avons pas souvent l’occasion de disputer des courses devant nos supporters. Voilà pourquoi ce Grand Prix Tim Wellens me procure un sentiment spécial.

Canada

Le Canada me fait directement penser aux hôtels luxueux et à deux belles courses auxquelles j’aime participer. Le Grand Prix de Québec est plus un genre d’épreuve pour les coureurs explosifs alors que le Grand Prix de Montréal est lui réservé aux grimpeurs. Cette année, je désire revenir au plus vite pour disputer le Grand Prix de Wallonie avec l’arrivée au sommet de la Citadelle de Namur.

Eneco Tour

Comme double vainqueur de l’épreuve en 2014 et en 2015, j’espère la gagner une troisième fois. Ce qu’aucun coureur n’a encore réussi. Cette course à étapes est postposée cette année en septembre à cause des Jeux de Rio. J’espère ne pas devoir sauver ma saison sur cette course. Je pourrai alors débuter les premières étapes sans pression. Cette année, avec Riemst-Lanaken, il y a un départ et une arrivée dans le Limbourg . Magnifique !

Tour de Lombardie

Je garde un beau souvenir de ma 4° place en 2014. En 2015 j’ai aussi été bon mais j’ai commis l’erreur de partir beaucoup trop tôt dans une échappée. Malgré le fait que que cette course se déroule en octobre, j’arrive très motivé au départ. Je n’ai jamais manqué d’enthousiasme pour prendre le départ d’une grande course.

A propos de l'auteur

Jean-Pierre Lekeu

Correspondant de presse sportive depuis plus de 30 ans. Spécialiste et passionné de cyclisme.

Ajouter un commentaire

Click ici pour commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calendrier des événements

« mars 2016 » loading...
L M M J V S D
29
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
dim 06
dim 06

Naast – Grand Prix Leseck

6 mars @ 14 h 30 min - 17 h 00 min