Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le coureur d’Ago-Aqua Service a remporté au sprint le Grand Prix Claudy Criquielion.

Ils étaient 117 à prendre le départ dimanche du Grand Prix Claudy Criquielion, disputé entre Silly et Deux-Acren. Au terme d’une course animée par l’échappée d’une dizaine d’hommes comprenant notamment Jérémy Frehen, c’est Lionel Taminiaux qui a émergé au sprint, nous offrant l’occasion de faire le point sur son actualité.

Grand-Braquet: Lionel, un Sprint massif, ce n’est pas forcément ton truc?
Lionel Taminiaux: En effet mais dans la finale, Kenny Molly m’a motivé en disant qu’il allait m’emmener et qu’il y avait un coup à jouer. Comme Jérémy avait fait partie de l’échappée matinale, l’équipe n’a pas dû faire trop d’efforts. J’ai roulé au train pendant toute la course et j’étais frais pour le sprint. J’ai eu la chance qu’une porte s’ouvre et j’ai su passer.

GB: Ce Grand Prix Claudy Criquielion, c’est une victoire importante pour toi?
LT: Vu la qualité du plateau, certainement même si ça ne me procure pas les mêmes sensations de gagner au sprint que quand je fais la course devant en participants à des coups. Ce dimanche, j’aurais sans doute pu me glisser dans une échappée, histoire de me rassurer après avoir raté mon grand prix José Dubois à Isières jeudi mais j’ai eu l’occasion de me rassurer sur la fin. J’ai d’ailleurs obtenu le soutien de Thierry Marichal qui m’a encouragé après cette mauvaise journée.

GB: On sent aussi que l’équipe joue un grand rôle autour de toi…
LT: C’est en effet important de gagner ensemble et sur cette épreuve acrenoise, on a vu que tout le monde marche bien. Jérémy Frehen s’est montré alors qu’il revient de blessure, tout comme Félix Dopchie qui n’a presque pas roulé cette saison. Pierre Goebeert s’est souvent montré en tête de course et Kenny Molly m’a remarquablement emmené le sprint, preuve aussi que l’équipe croit en moi.

GB: La suite du programme, c’est quoi désormais?
LT: Ce sera une participation au Triptyque Ardennais qui doit servir d’ultime préparation avant Paris-Roubaix qui reste le gros objectif à venir et qui me motive particulièrement.

GB: Merci!