Votre mot de passe vous sera envoyé.

Cette deuxième étape, longue de 162,8 kilomètres, était dévolue aux rouleurs avec seulement 3 reliefs. Elle se termine comme prévu avec la victoire (la deuxième en deux jours) de Jasper Philipsen (Bel-Hagens Berman Axeon) qui l’emporte au sprint.

Chez « Ago Aqua Service » cette journée est plutôt positive même si Jérémy Frehen fut contraint à l’abandon, victime d’une chute survenue après 111 kilomètres. Atteint à la clavicule il a été évacué sur Hornu. Dans la « garde bleue » c’est donc malgré tout la satisfaction avec une 9ème place pour Lionel Taminiaux que l’on retrouve à tous les niveaux. Il s’en voit d’ailleurs récompensé par le prix de la combativité du jour. Pierre Goebeert était lui aussi à son avantage et termine à une excellente 22ème place, devant Anthony Debuy (30), Tom Van Vuchelen (31) et Tom Wirtgen (58).

« Crabbé toitures CC Chevigny » souffle le chaud et le froid avec le jeune Laurenz Rex qui n’hésite pas à se frotter aux meilleurs ce qui lui permet d’enlever une très belle 16ème place dans le même temps que le vainqueur, tandis que Rémi Belot est le dernier à se présenter à l’arrivée avec un écart de plus de 25 minutes. Entre les deux on retrouve Rémi Cara (91 à 00:06:46), Adrien Houbben (99 à 00:06:46), Quentin Venner (103 à 00:06:50) et Hugo De Winter (110 à 00:06:50).

Au « T-Palm PCW » c’est un peu la soupe à la grimace. Edward Walsh (44) est le seul à terminer dans le même temps que Philipsen tandis que Tomas Petit pointe à la 105ème place avec 00:06:50 de retard. Alors que Andreas Andersson doit se contenter d’une 126ème place à 00:20:06, dans le clan de Ugo D’Angelo on peste. Victime d’une chute lors de la première étape avec des réparations à effectuer sur le vélo, il semble que ce dernier n’a pas pu être remis en état ce qui a contraint le Quaregnonnais à rouler sur un vélo qui n’était pas le sien. Il termine à la 125ème place et 00:19:49 de retard.

Pour sa première participation au TMC, Sébastien Grignard (Bel-Lotto Soudal) reste très discret. Au terme de cette deuxième étape il termine dans le peloton à la 72ème position. Au général on le retrouve à la 66ème place avec 22 secondes de retard sur le maillot jaune. Ce lundi matin il sera dans son élément avec le contre la montre de 9,6 kilomètres entre Frasnes-Lez-Buissenal et Saint-Sauveur. Le champion de Belgique Junior de l’exercice sera l’un des garçons à suivre et c’est dans le chrono que le Ghlinois peut faire la différence. En partant à la 66ème place ce ne sera pas facile car, reconnu pour ses performances contre le temps, il sera particulièrement suivi et ses temps intermédiaires seront des références pour les candidats à la victoire finale pour laquelle cette demi-étape devient un moment crucial de ce TMC 2018.

Dylan Dame est le seul rescapé de « Dany Ji CT » et malgré cette situation particulière le garçon provoque l’admiration tant il est attentif et déterminé dans l’effort. Si aujourd’hui il termine 92ème à 00:06:46 on l’a souvent vu aux avant-postes du groupe dont il faisait partie. Habitué au travail individuel, ce spécialiste du VTT ne semble aucunement souffrir du manque de coéquipier et dans la mesure où il ne s’était fixé aucun objectif (sauf celui de terminer l’épreuve) ce sera une satisfaction personnelle et une petite consolation pour l’équipe.

Dans les TOP 3 des généraux, on retrouve Lionel Taminiaux (Bel-Ago Aqua Service) en 2ème des sprints devant Tom Wirtgen (Bel-Ago Aqua Service). Chez les jeunes, la belle surprise vient de Laurenz Rex (Crabbé toitures CC Chevigny) qui occupe la 3ème place.

Ce dimanche, l’étape comptait 162,8 kilomètres qui ont été effectués à la moyenne de 41,938 km/heure. 6 abandons.

Texte et photo: Fabrice Wilfart