Pros

TOUR DE PROVENCE (au fil des étapes): douze Wallons au départ

20160223_2_3_1_1_0_obj11101788_1[1]

TOUR DE PROVENCE (au fil des étapes)

L’épreuve inscrite au calendrier UCI développe 522km et se déroule en 3 étapes alternant plaine et moyenne montagne favorables aux puncheurs-grimpeurs.

Participation wallonne

BMC Racing Team : Loïc Vliegen

Wanty-Groupe Gobert : Gaëtan Bille, Antoine Demoitié, Boris Dron

Wallonie-Bruxelles-Group Protect : Jimmy Duquennoy, Olivier Pardini, Gaëtan Pons, Ludwig De Winter, Grégory Habeaux, Kevyn Ista, Julien Stassen, Olivier Chevalier

A noter. Baptiste Planckaert, relevant de maladie, ne fera pas son retour et sera remplacé par Grégory Habeaux. L’épreuve des Bouches-du-Rhône saluera le retour à la compétition de Ludwig De Winter, retardé dans sa préparation suite à une tendinite au genou contractée en décembre dernier.

Les étapes

1ère étape (mardi 23 février) : Aubagne-Cassis (169 km) 2ème étape (mercredi 24 février) : Miramas-Istres (185 km) 3ème étape (jeudi 25 février) : La Ciotat-Marseille (173 km)

Les 18 équipes

Les 18 équipes retenues sont AG2R La Mondiale, FDJ, BMC, Katusha, Etixx-Quick Step, Cannondale, Delko Marseille, Cofidis, Direct Energie, Fortuneo, Wanty, Androni, Armée de Terre, Auber 93, Roubaix-Lille métropole, Wallonie-Bruxelles, Verandas Willems, Équipe de France

ETAPE 1 (23 février) : Thomas Voeckler fait le mur

Dernier rescapé de l’échappée matinale, le Français Thomas Voeckler a remporté en solitaire l’étape d’ouverture du Tour de Provence. Le coureur de Direct Energies d’illustrait tout au long de la journée, animant d’abord l’échappée du jour en compagnie de Péraud, Feillu, Edet, Automarchi et Rostollan avant de se dégager en compagnie de Peraud et Automarchi.

Se portant seul au commandement dans le final, Voeckler devait un moment accepter le retour d’Automarchi avant de porter l’estocade finale dans les ultimes kilomètres. Au sommet du mur terminal, le Tricolore épinglait son premier succès de la saison et endossait le maillot jaune.

Trois Wallons prenaient place dans le top 30 : Pardini 23e, Ista 25e et Vliegen 30e.

Classement de la 1ère étape (Aubagne-Cassis, 169km) : 1. Thomas Voeckler (Fra., Direct Energie) en 4h27’15sec 2. Petr Vakoc (Tch.) à 7sec 3. Lilian Calmejane (Fra.) à 9sec 4. Pieter Serry 5. Chris Anker Sorensen (Dan.)

Les Wallons : 23. Olivier Pardini à 1’08sec 25. Kevyn Ista à 1’15sec 30. Loïc Vliegen à 2’23sec 43. Julien Stassen à 3’55sec 48. Gaëtan Bille à 4’32sec 68. Antoine Demoitié à 8’46sec 85. Gaëtan Pons à 13’04sec 86. Grégory Habeaux 99. Olivier Chevalier à 13’34sec 106. Ludwig De Winter à 15’50sec 120. Jimmy Duquennoy à 24’50sec Abandon : Boris Dron

ETAPE 2 (24 février) : L’Italien Martinelli signe sa 1ère victoire chez les pros

Longue de 185km, la 2e étape, propice aux sprinters, proposait deux difficultés dans sa première partie : les côtes des 4 Termes (km 23) et de Seze (km 67).

L’échappée matinale prenait corps dans la côte des 4 Termes et regroupait Bagot (Cofidis), Silin (Katusha), Maison (FDJ) et Di Gregorio (Delko Marseille KTM), bientôt rejoints par Perven (Armée de Terre). Le quintet de tête s’assurait un confortable avantage de plus de 4 minutes avant le décrochage à la régulière de Clément Perven qui ne tardait pas à être repris par le peloton. Mésaventure que connaissaient également Di Grégorio et Maison. Au premier passage de la ligne (25km de l’arrivée), Silin et Bagot conservaient moins d’une minute d’avance sur un peloton réagissant avec vigueur sous la conduite d’Etixx-Quick Step et de Direct Energie, l’équipe du leader Voeckler. Comme attendu, le regroupement général s’opérait peu avant l’entame du dernier tour où Loïc Vliegen tentait crânement sa chance dans les derniers kilomètres. Après avoir compté un avantage de 6 secondes, le coureur de la BMC était repris et le sprint final, perturbé par une chute, consacrait la première victoire chez les pros de Davide Martinelli (Etixx-Quick Step) devant son équipier Fernando Gaviria.

A relever une chute à 100m de l’arrivée dans le dernier virage et la 6e place du Liégeois Antoine Demoitié (Wanty-Groupe Gobert). Pas de changement au général où Thomas Voeckler conservait le maillot jaune.

Classement de la 2e étape (Miramas – Istres, 185km) : 1. Davide Martinelli (It., Etixx-Quick Step) en 2. Fernado Gaviria (Esp.) 3. Daniele Ratto (It.) 4. Jan  Bakelants 5. Michaël Van Staeyen

Les Wallons : 6. Antoine Demoitié 32. Olivier Pardini 45. Kevyn Ista 46. Julien Stassen 75. Gaëtan Bille 82. Grégory Habeaux 85. Gaëtan Pons à 34sec 89. Ludwig De Winter à 1’01sec 93. Loïc Vliegen à 1’07sec 116. Olivier Chevalier à 3’29sec 118. Jimmy Duquennoy

Classement général : 1. Thomas Voekler (Fra., Energie Direct) 2. Petr Vakoc (Tch.) à 7sec 3. Lilian Calmejane (Fra.) à 9sec

ETAPE 3 (25 février) : L’étape terminale à l’Italien Gaviria (Etixx-Quick Step) et le classement final au Français Voeckler (Direct Energie); Olivier Pardini (Wallonie Bruxelles) 22e et premier Wallon

Nouveau succès d’un coureur de l’équipe Etixx-Quick-Step. Le 13e de la saison ! Le Colombien Gaviria, deuxième de l’étape de la veille où il avait laissé la victoire à son équipier Martinelli, a remporté la troisième et dernière étape de l’épreuve méditerranéenne en réglant un peloton d’une trentaine d’unités dont le leader Thomas Voeckler (Direct Energie) qui inaugure le palmarès de la course.

De l’étape, on retiendra que 9 hommes se portaient au commandement durant 100 bornes : Lecuisinier (FDJ), Vicioso (Katusha), Dassonville (HP-BTP-Auber 93), Bernal (Androni), Edet et Chetout (Cofidis), Talansky (Cannondale), Riblon (AG2R La Mondiale) et surtout El Farès (Delko Marseille), pointé à 14’’ du leader Voeckler. Le regroupement opéré, Chetout, Brun (Fortuneo-Vital Concept) et Vimpère (HP-BTP-Auber 93) relançaient le mouvement avant d’être repris à 25km du but.

Dans le final, les attaques fusaient et Voeckler était mis à contribution sur une offensive du trio Bakelants (AG2R La Mondiale), Craddock (Connondale) et Vakoc (Etixx-Quick Step) annihilée à 7 bornes de l’arrivée. Finalement, une trentaine de coureurs se présentaient pour le sprint final épinglé par le Colombien Gaviria devant Wyss et Feillu. Premier Belge, Timothy Dupont terminait 7e devant Bakelants 8e et Serry 9e.  Chez les Wallons, Olivier Pardini était pointé à la 20e place.

Au classement général, deux Belges prenaient place dans le top 10 : Pieter Serry 4e  à 9sec et Jan Bakelants 8e à 14sec. Premier Wallon, Olivier Pardini (Wallonie Bruxelles) terminait 22e à 1’08sec.

Classement de la 3e étape (La Ciotat – Marseille, 173km) : 1. Fernando Gaviria (Col., Etixx-Quick Step) en 2. Danilo Wyss 3. Romain Feillu (Fra.) 4. Francesco Gavazzi (It.) 5. Anthony Roux (Fra.)

Les Wallons : 20. Olivier Pardini 36. Antoine Demoitié 41. Kevyn Ista 46. Loïc Vliegen 54. Julien Stassen à 9sec 82. Grégory Habeaux à 21sec 93. Olivier Chevalier à 1’49sec

DNF : Ludwig De Winter, Gaëtan Pons, Jimmy Duquennoy, Gaëtan Bille

Classement général final : 1. Thomas Voeckler (Fra., Direct Energy) en 13h32’57sec 2. Petr Vakoc (Tch.) à 7sec 3. Lilian Calmejane (Fra.) à 9sec

Les Wallons : 22. Olivier Pardini à 1’08sec  24. Kevyn Ista à 1’15sec 37. Loïc Vliegen à 3’30sec 39. Julien Stassen à 4’04’’ 56. Antoine Demoitié à 8’46sec 71. Grégory Habeaux à 13’25sec 82. Olivier Chevalier à 18’52sec

A propos de l'auteur

Jean-Pierre Lekeu

Correspondant de presse sportive depuis plus de 30 ans. Spécialiste et passionné de cyclisme.

Ajouter un commentaire

Click ici pour commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calendrier des événements

« mars 2016 » loading...
L M M J V S D
29
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
dim 06
dim 06

Naast – Grand Prix Leseck

6 mars @ 14 h 30 min - 17 h 00 min