Divers

Tout savoir sur le contrôle anti-fraude technologique à Villers-le-Temple

contrôle 2

Suite au récent évènement de fraude technologique dans le cyclisme lors du dernier championnat du monde féminin de cyclo-cross à Zolder, la société Teledyne ICM, en collaboration avec la Fédération Belge de Cyclisme, a organisé le week-end dernier, à la demande de la FCWB, une séance de contrôles anti-fraude technologique.

Situation (2) contrôle 2

Ce contrôle a fait l’objet d’un point presse lors de l’épreuve d’ouverture de la saison liégeoise à Villers-le-Temple. Une première dans le sud du pays. Ce test grandeur nature a été réalisé avec un système d’inspection portable à rayons-x, le Flatscan et a fait l’objet d’un reportage le jour même à la RTBF.

La société Teledyne ICM, basée à Liège, fabrique des appareils à rayons-x pour une utilisation industrielle (contrôles de soudure…) ainsi que dans le milieu de la sécurité (déminage, aéroports…). Ce scanner portable constitue donc un atout majeur dans la lutte contre la fraude mécanique. Il permet de radiographier en un temps record les vélos afin d’y découvrir ou non un système d’appoint mécanique. Grâce aux rayons-x (radiographie similaire aux hôpitaux ou aéroports), le doute n’est plus permis. Tout ce qui est caché dans le cadre d’un vélo apparaît et il n’y a aucune faille possible. Il est impossible de dissimuler de quelque manière que ce soit un composant afin de ne pas être perçu par les rayons-x.

Commentaire de Thierry Maréchal, président de la FCWB après cette première qui a visiblement impressionné les observateurs présents : « La tentative de fraude vécue lors du dernier mondial cyclo-cross féminin de Zolder ne pouvait laisser les instances cyclistes responsables sans réaction. La FCWB a donc décidé de procéder dès la journée d’ouverture de la saison cycliste en Wallonie à des contrôles sur les vélos des coureurs participant aux courses de Villers-le-Temple. Toujours en phase de test avant une utilisation plus généralisée, le procédé s’est révélé efficace aussi bien pour la lecture des résultats que pour la manipulation du système. Aucun vélo contrôlé ne comportait des éléments prohibés et tous les coureurs ont été autorisés au départ des différentes courses de la journée. »

Ajoutons qu’une quarantaine de vélos ont fait l’objet d’un contrôle et que le système a été présenté par Gilles Stevens, Area Sales Manager de la société Teledyne ICM. Lui-même coureur actif de la région verviétoise et responsable d’un club cycliste, il explique sa démarche : « La tentative de fraude de Zolder m’a interpelé et j’ai décidé de faire des tests en interne avec notre matériel sur mon propre vélo. Le système portable d’un poids de 15kgs s’est avéré infaillible et rapide (45 secondes pour l’inspection complète d’un vélo proposant une  radiographie complète du cadre et des roues). Devant l’efficacité des résultats, j’ai pris contact avec l’UCI, la RLVB et les fédérations flamande et wallonne qui se sont montrés très intéressés. » Avec à la clé ce premier test officiel en compétition et des contacts avancés de la société Teledyne ICM avec la Fédération Mondiale de Cyclisme même si la mise en place d’une règlementation dans certains pays s’annonce difficile…

 

A propos de l'auteur

Jean-Pierre Lekeu

Correspondant de presse sportive depuis plus de 30 ans. Spécialiste et passionné de cyclisme.

Ajouter un commentaire

Click ici pour commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calendrier des événements

« mars 2016 » loading...
L M M J V S D
29
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
mer 09

Templeuve – Grand Prix Café Le Central

9 mars @ 15 h 00 min - 18 h 00 min