Communiqués officiels Les clubs Transfert

Trois Espoirs deviennent professionnels chez Lotto Soudal

rm

Parmi les 3 Néo-pro : Remy Mertz.

Les trois néo-pro seront les Belges Rémy Mertz (21) et Enzo Wouters (20) ainsi que le Britannique James Callum Shaw (20). Mertz a effectué les trois précédentes saisons pour Color Code – Arden’Beef’, Shaw et Wouters font le bond depuis l’équipe U23 de Lotto Soudal vers l’équipe WorldTour. Ils ont tous signé un contrat de deux ans. Le manager Marc Sergeant donne des informations sur le choix de ces trois jeunes hommes et ils réagissent également à leur passage chez Lotto Soudal.

 

Marc Sergeant: « Rémy Mertz a roulé les précédentes années pour l’équipe Espoirs dirigée par Christophe Brandt. Cette année, Rémy, qui est troisième année Espoir, a fait savoir qu’il se sentait prêt pour le passage chez les pros. Il a pris la sixième place à Liège-Bastogne-Liège Espoirs. Rémy est, selon ses dires, bon dans les petits tours, mais il peut également se débrouiller dans les courses d’un jour et il n’a pas peur des épreuves flamandes. Il s’agira tout d’abord de détecter ses qualités, à commencer lors du stage de décembre. Nous donnons en effet toujours la possibilité aux jeunes de se développer, nous ne prenons pas directement en compte leurs premières prestations. Donner du temps est important. »

 

Rémy Mertz: « J’ai la chance de rejoindre une forte équipe avec laquelle je vais pouvoir disputer de belles épreuves si jeune. Faire partie de Lotto Soudal est un rêve qui se réalise. Il s’agit de la meilleure équipe possible que je pouvais rejoindre. L’équipe est connue pour les opportunités qu’elle donne aux jeunes coureurs. Je pense à Tiesj Benoot, Louis Vervaeke et Tim Wellens. Devenir professionnel est un défi et c’est très excitant. La première année va amener de nouvelles sensations et je vais sans aucun doute beaucoup apprendre. Cette année, j’ai pris la sixième place de Liège-Bastogne-Liège Espoirs. Il s’agit d’un type de parcours que j’apprécie. Je suis également impatient de rouler encore plus sur les pavés, je pourrais beaucoup apprendre chez Lotto Soudal lors des épreuves flamandes. »

 

Marc Sergeant: « Enzo Wouters n’a que vingt ans. Il fait dès lors ses débuts professionnels très tôt, mais c’est bien que cela arrive si rapidement. Enzo est un sprinter et étant donné qu’il n’y a pas beaucoup de sprinters belges, nous voulions l’enrôler. L’année prochaine, il pourra faire parler cette qualité lors de plus petites épreuves. Cela peut aussi bien être après une échappée que lors du sprint d’un peloton. A ce jeune âge, les prestations ne sont pas toujours régulières, mais nous pouvons certainement attendre qu’il fasse parler son talent. »

 

Enzo Wouters: « Je ne m’attendais pas à être professionnel l’année prochaine jusqu’à la mi-saison, mais tout s’est accéléré depuis lors. Je suis très heureux de cette chance qui m’est offerte. Cela fait plaisir que l’équipe croit en moi. C’est très beau pour l’équipe U23 sous la direction de Kurt Van de Wouwer. Kurt nous apprend à suivre notre instinct en course et nous inculque aussi qu’il faut oser faire des erreurs. On peut apprendre de ses erreurs. En tant que sprinter, c’est fantastique pour moi de rejoindre une équipe avec autant de grands noms. En 2014, j’ai pris la troisième place de Paris-Roubaix Juniors. Les classiques me plaisent également, mais je dois encore devenir plus fort pour cela. »

 

Marc Sergeant: « James Shaw, qui a vingt ans tout comme Enzo Wouters, a déjà effectué quelques épreuves au sein de notre équipe professionnelle en tant que stagiaire ces derniers mois. Il a disputé le Tour de Grande-Bretagne et dans une course de ce niveau, on peut directement se rendre compte de la valeur de quelqu’un. James s’y est très bien débrouillé et l’équipe était très heureuse de son travail. Il a surtout eu un rôle d’équipier et ce sera également sa tâche l’année prochaine. Chez les Juniors, il a remporté Kuurne-Bruxelles-Kuurne et cette année, il a pris la cinquième place de Liège-Bastogne-Liège Espoirs. Chez les pros, il s’agit d’une combinaison exceptionnelle. Nous prendrons le temps de déterminer les épreuves qui lui conviennent le mieux l’année prochaine. »

 

James Shaw:  » C’est un sentiment incroyable de devenir professionnel. Cela parait irréel, mais j’attends avec impatience la prochaine saison afin de pouvoir défendre les couleurs de Lotto Soudal en tant que professionnel. Je me sentais comme à la maison chez Lotto Soudal U23 les précédentes années et je suis heureux de pouvoir continuer à grandir au sein de cette équipe. J’ai profité des précédents mois en tant que stagiaire au sein de l’équipe WorldTour et je suis heureux de pouvoir en faire partie à plein temps l’année prochaine. J’ai eu l’occasion de disputer le Tour de Grande-Bretagne durant mon stage et ce fut une expérience inoubliable; rouler dans son propre pays à un tel niveau avec la famille et les amis qui viennent vous encourager. Et cela aux côtés de certains des meilleurs coureurs du monde. Je ne sais pas ce que je peux attendre de ma première année professionnelle. Le stage fut déjà une bonne introduction. Je vais donner le meilleur de moi-même, c’est certain. J’ai les qualités d’un rouleur et d’un puncheur, mais je ne veux pas encore me fixer de limites à 20 ans. Les prochaines années, je veux découvrir ce qui me convient le mieux, l’équipe m’y aidera certainement. »

 

Marc Sergeant: « Parier sur les jeunes est notre mission et c’est pourquoi nous offrons avec plaisir l’opportunité à ces trois coureurs de devenir professionnel. Avec l’arrivée d’Enzo Wouters et James Shaw au sein de l’équipe professionnelle, nous pouvons encore mieux stimuler le travail de nos U23 et démontrer aux Juniors que notre projet fonctionne. L’histoire de James démontre que nous ne misons pas uniquement sur des Belges, mais bien que des étrangers peuvent se voir offrir une chance. C’est un avantage d’avoir pu suivre ces coureurs chez les jeunes d’avoir pu les tester, mais cela ne veut pas dire que nous n’ouvrons pas la porte à des coureurs d’autres équipes. »

A propos de l'auteur

Stéphane Jacob

Ajouter un commentaire

Répondez au commentaire ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *